• par (Libraire)
    14 décembre 2017

    Godillot ou godillots ?

    Voilà l'exemple type de l'anthroponyme. Ce nom propre devenu nom commun. Qui se rappellerait d'Alexis Godillot si il n'y avait pas eu les godillots ? Antoine de Baecque retrace avec brio, à travers la naissance des godillots et de son inventeur, une certaine histoire de la France depuis le XIXème siècle. Né à Besançon, Alexis Godillot fait fortune à Paris, d'abord en étant organisateur des fêtes officielles de Napoléon III, puis en créant sa manufacture qui fournira à l'armée française tout l'attirail habituel du soldat, dont les chaussures qui deviendront au fil du temps, les godillots. Ces dernières survivront bien longtemps après la mort de leur inventeur. On en fera des chansons, Van Gogh les immortalisera, les randonneurs les useront jusqu'à la semelle... Elles résonnent aussi tout au long du XXème siècle jusqu'à il y a peu à travers la vie politique et les expressions "députés godillots" ou "parti godillot". Il ne vous reste plus qu'à découvrir cette jolie et originale histoire de la France écrite avec verve et passion par Antoine de Baecque. Le livre vient d'être honoré du prix Lucien Febvre 2017.