Le rapport chinois

Pierre Darkanian

Anne Carrière

  • par (Libraire)
    12 septembre 2021

    Coup de coeur de cette rentrée !

    Le rapport chinois est un ouvrage ambitieux qui pousse tout ce qu'il traite jusqu'à l'absurde. Magistralement écrit, d'un humour pince-sans-rire d'une efficacité redoutable, l'histoire nous amène à découvrir les arcanes fumeuses d'une société payée des millions pour faire des rapports. Bien entendu, il s'y passe autre chose, mais il vous faudra plonger à corps perdu dans le terrible rapport chinois, un dossier d'une lourdeur à tous point de vue. Il fait trembler tous ceux qui l'ont vu passer, et pour cause...

    Un premier roman mémorable, assez unique en sons genre et totalement décapant. A découvrir sans réserves !


  • par (Libraire)
    11 septembre 2021

    Tugdual Laugier est embauché dans une grande entreprise de conseil. Il y rédige le rapport chinois qui sera l'élément déterminant d’une enquête financière interminable. Dans ce roman, Pierre Darkanian explore le vide et l’absurdité d’une société régie par des mécanismes financiers complexes et partiaux. Ce livre est une satire qui aborde l’épineux sujet des dérives capitalistes qui ont engendré la crise des subprimes, enrichi les plus riches et appauvrit les plus pauvres.

    - Inès, apprentie libraire (La Forge)


  • 30 août 2021

    Jubilatoire

    Comparé à juste titre à « la conjuration des imbéciles », ce pamphlet nous offre une expédition aussi absurde que crédible !....

    Tugdual Laugier décroche un emploi fantôme très rémunéré pendant 3 ans dans une prestigieuse boîte de consultants puis, soudain, sa charge de travail dépasse l’entendement !.... Ce blaireau insupportable, mesquin et mégalo entraîne le lecteur dans ses tribulations au pays de la stérilité bureautique à travers « le rapport chinois ». Il plastronne ou panique mais toujours à vide…..
    La deuxième partie donne fil à retordre au commissaire Fratelli, flairant puis traquant le brigand à col blanc !

    L’ensemble est ubuesque, burlesque ; la bêtise humaine est désopilante….

    « Vous avez inventé les baguettes, réinventez la baguette »
    Mention spéciale à la page 153 qui pourrait être d’anthologie.


  • par (Libraire)
    24 août 2021

    Coup de coeur de Rémi

    Tugdual Laugier est une tête-à-claques. Imbu de lui-même, misogyne, con comme un balai, branleur persuadé d'être débordé.
    Il va se trouve un poste payé 7 briques par mois dans un cabinet de conseil, où il ne fera rien (mais vraiment RIEN !) pendant trois ans. Si ce n'est s'enfiler des bûchettes de sucres et enrouler sa cravate.
    Jusqu'au jour où Bertrand Relot lui donne la Mission de sa Vie : la rédaction d'un rapport sur la Chine...

    Ce roman est un délice délirant, absurde et loufoque, sur un personnage crétin qu'on aurait un plaisir fou à baffer.

    De l'humour à chaque page, des personnages décapants, des dialogues de vaudeville... Franchement, je n'ai pas boudé mon plaisir !