Chaque soir à 11 heures

Malika Ferdjoukh

Flam Jeunesse

  • par (Libraire)
    14 décembre 2021

    Si je connaissais surtout Malika Ferdjoukh pour ses "Quatre soeurs" et "Broadway limited", j'ai eu le plaisir de constater que le thriller est un genre qui lui sied également !
    Sur ce même ton emprunt de "swing" et de vitalité qui lui est propre, elle nous propose un récit plein de frissons, comme ce Paris de fin d'automne dans lequel se déroule l'histoire. La tension croissante de la narratrice -Willa contamine et, entre deux bourrasque de neige, on se démène tout comme elle à comprendre les mystères qui ne cessent de la heurter.
    Plein de frissons donc, mais aussi de sourires complices face aux jeux littéraires de Willa, sa franchise et son ton posé.
    Et si on mentionne la petite touche de romance qui nous fait battre le cœur -juste ce qu'il faut-, "Chaque soir à 11 heures" s'inscrit comme un roman savoureux en clair-obscur, à apprécier avec un plaid sur les genoux et de la de la neige en toile de fond.