La doctrine constitutionnelle, Étude des discours de connaissance du droit constitutionnel contemporain français
EAN13
9782379281198
Éditeur
Presses de l’Université Toulouse Capitole
Date de publication
Collection
Thèses de l’IFR
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La doctrine constitutionnelle

Étude des discours de connaissance du droit constitutionnel contemporain français

Presses de l’Université Toulouse Capitole

Thèses de l’IFR

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782379281198
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    15.99

Autre version disponible

Étudier la « doctrine constitutionnelle » peut apparaître comme une gageure.
L’objet est vaste, chacun en a une certaine préconception tant sur sa
délimitation correcte que sur ce qui peut en être dit et, surtout, ce qui doit
en être dit, et la position de l’émetteur du présent discours par rapport aux
émetteurs du discours étudié sont autant d’éléments qui peuvent faire
apparaître une telle tentative a minima téméraire, voire périlleuse. La
doctrine constitutionnelle ici entendue n’est pas constituée par les auteurs,
les professeurs ou plus largement les universitaires, mais par les écrits
effectivement produits sur le droit constitutionnel français contemporain et
qui cherchent à le connaître, ce qui implique une définition du droit ainsi
qu’une délimitation de ce qu’est une connaissance en droit. Ces éléments
liminaires établis, la démonstration révèle une absence de définition
explicite de cadres d’analyse du droit constitutionnel, tant concernant
l’ontologie du droit constitutionnel que le langage ou les concepts. Ces
éléments sont approchés intuitivement, et il en résulte une approche
jurisprudentialiste du droit constitutionnel, sans écoles pour encadrer ou
structurer méthodologiquement la production scientifique. Le fond du discours
produit ne permet alors pas une connaissance complète du droit
constitutionnel, tant sur le plan de la signification des énoncés que sur
celui de la systématisation de la jurisprudence. À l’inverse, le discours est
axé sur l’évaluation axiologique. Les éléments de forme relatifs à la
production de ce droit constitutionnel semblent également influencer la
production du discours en ce sens, qu’il s’agisse des contraintes d’édition ou
de publication ainsi que des éléments internes au corps universitaire qui
incitent à la production du discours doctrinal.
S'identifier pour envoyer des commentaires.