L'Oeuvre sans fin. Réception des romans de Monique Saint-Hélier par la critique française (1932-1955)
Éditeur
Droz
Date de publication
Collection
Histoire des Idées et Critique Littéraire
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Oeuvre sans fin. Réception des romans de Monique Saint-Hélier par la critique française (1932-1955)

Droz

Histoire des Idées et Critique Littéraire

Offres

  • Aide EAN13 : 9782600317627
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    0.00

Autre version disponible

Monique Saint-Hélier (1895-1955) connaît le succès dans les années trente en
France, grâce notamment à la violente polémique que suscite son deuxième
roman, Bois-Mort (1934). Pourtant, dès les années cinquante, la romancière
disparaît durablement de l’histoire littéraire française. Pourquoi les romans
de Monique Saint-Hélier déchaînent-ils les passions critiques, puis ne
rencontrent-ils plus que le désintérêt après la Seconde Guerre mondiale?
Comment expliquer le silence éditorial de près de vingt ans qui sépare la
publication des ouvrages des années trente de ceux des années cinquante, alors
même que ces romans appartiennent à un même ensemble narratif ?
Fondée sur des sources inédites et un vaste corpus de comptes rendus, l’étude
de la réception critique de l’œuvre de Monique Saint-Hélier en France apporte
des réponses aux nombreuses questions soulevées par cette trajectoire
particulière. Malgré toute sa singularité, ce parcours permet également une
réflexion plus générale sur les variations de la réception d'une oeuvre à des
époques différentes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.