Apologie du matérialisme
1 autre image
EAN13
9782350881690
ISBN
978-2-35088-169-0
Éditeur
Encre Marine
Date de publication
Collection
Encre Marine
Nombre de pages
160
Dimensions
22 x 16 x 1 cm
Poids
300 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Apologie du matérialisme

Encre Marine

Encre Marine

Offres

Le matérialisme a toujours fait problème, étant donné les enjeux idéologiques et donc politiques qu’il a impliqués et qu’il implique toujours.
Le matérialisme a toujours fait problème, étant donné les enjeux idéologiques et donc politiques qu’il a impliqués et qu’il implique toujours.
Cet ouvrage tente d’examiner le matérialisme sous ses différentes formes prises au cours des siècles et de justifier ses bases.
Ce qui est en jeu, c’est l’existence de la matière, la conception que l’on doit s’en faire, son extension et, bien entendu, notre capacité de la connaître et d’en expliquer les diverses formes, des plus humbles aux plus hautes. Il s’agit aussi de le confronter à différentes questions comme la foi religieuse, l’art, la dimension métaphysique des choses (si elle existe) et, question finale, celle du Sens (avec une majuscule).
Il faudra aussi envisager lucidement la question des limites éventuelles de l’ontologie matérialiste, quitte à surprendre et à la rendre plus modeste… mais aussi plus convaincante dans son ordre propre.
Le dernier livre d'Yvon Quiniou est à la fois une affirmation forte de ses convictions de toujours, et un questionnement sur les enjeux actuels du matérialisme.
Faisant montre d’une réelle probité intellectuelle, Yvon Quiniou constate que, avec l’apparition, puis la productivité de la matière, la pensée bute sur un mystère (le mot est employé). Le matérialisme conséquent ne met pas fin à l’inquiétude métaphysique. Reste une question : comment expliquer que l'« esprit », s’il en est le « reflet », puisse nier la matière ? Pourquoi ne sommes-nous pas tous matérialistes ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.