Le Coloc – Libre. Fascinant. Provocant. - Teaser
Éditeur
Editions Addictives
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Coloc – Libre. Fascinant. Provocant. - Teaser

Editions Addictives

Offres

  • AideEAN13 : 9791025747834
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    0.00
Ce qui se passe entre colocs...
Ethan est brillant, sûr de lui, séducteur, et surtout, il est libre.
Il mène sa vie comme il l'entend, passant de fête en fête et de fille en fille, sans jamais s'attacher.
L'amour est une perte de temps, seuls ses potes méritent sa loyauté?!
Mais il n'avait pas pris en compte le paramètre Lola, sa nouvelle coloc.
Française, photographe, fauchée et solaire, elle déboule dans sa vie comme une tornade et bouscule tout.
Entre Ethan et Lola, commence alors une relation faite de désir et de provoc', entre flamboyance et décadence?!
***
– Qu'est-ce que t'as fait à ma cousine??!
– Comment ça, qu'est-ce que j'ai fait à ta cousine?? Tu veux que je te dessine un croquis??
– Non, ça va, j'ai une vague idée... quoique, franchement, dans le cas présent, je serais curieuse, m'agacé-je. Comment t'as fait pour la mettre dans cet état-là?? Elle vient de me virer de chez elle après m'avoir hurlé dessus, clamant au passage qu'on aurait couché ensemble et que tu étais le pire des connards. Ce que je n'ai pas trop de mal à croire.
Plutôt que de répondre, Ethan me regarde avec l'air de ne rien comprendre mais de trouver la situation presque distrayante. Ce qui devrait m'énerver au plus haut point, sauf qu'entre la fatigue et le fait qu'il soit présentement torse nu, je n'ai pas vraiment les idées claires...
Je n'arriverai jamais à m'habituer à sa gueule de dieu grec, contrairement à ce qu'en dit Kristen, c'est affligeant.
– Écoute, si elle pète un plomb parce que je ne partage pas mon lit avec les femmes avec qui je couche, et qu'elle a supposé qu'on avait déjà couché ensemble – ce qui n'aurait pas été la première fois, je n'ai rien contre les cousines – c'est son problème. Au fond, je suis sûr que t'es d'accord avec moi : ça ne vaut pas le coup de s'énerver. Du coup, je ne comprends pas, t'es venue jusqu'ici sous la pluie au milieu de la nuit pour me faire la morale??
– Non, pour que tu me loges, petit con, balancé-je.
Je laisse tomber mon sac à terre dans un geste emphatique. Ce qui fonctionne et le déstabilise une seconde.
– Je ne fais pas foyer pour jeunes filles en détresse, chérie.
– Ne m'appelle pas chérie?! Et si je suis à la rue, c'est à cause de toi.
Nous restons un temps silencieux, lui beau et sceptique, moi fatiguée et rongeant mon frein. Puis j'en rajoute une couche.
– Mais sinon, vas-y, mets-moi dehors, proposé-je en écartant grand les bras. Je pèse quarante-huit kilos, ça ne devrait pas être difficile.
La lueur amusée mais quelque peu décontenancée qui danse dans ses yeux me fait comprendre que je suis en train de gagner la partie.
– Très bien. Je t'en prie, il y a une place dans mon lit.
***
Le Coloc – Libre. Fascinant. Provocant., d'Amy Hopper, premiers chapitres du roman.
S'identifier pour envoyer des commentaires.