Éros géographe
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Objet
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Éros géographe

Presses Universitaires du Septentrion

Objet

Offres

  • AideEAN13 : 9782757427248
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    12.99

Autre version disponible

« Pouvez-vous dire quelle a été la rencontre capitale de votre vie ? » À
l’enquête qu’ils lançaient dans la revue Minotaure en 1933, la réponse allait
de soi pour André Breton et Paul Éluard : c’était, de toute évidence, la
rencontre de l’amour. Encore fallait-il pour être capitale qu’elle vînt
combler en eux l’attente de l’événement unique et un désir de coïncidences
bouleversantes. À cette passion de la rencontre se reconnaîtront toujours les
vrais amoureux de l’amour. Un simple échange de regards suffit à déclencher la
foudre et à révéler aux inconnus qu’ils étaient destinés l’un à l’autre. Quand
l’amour de la rencontre et la rencontre de l’amour entrent en fusion, tout
fait preuve et, dans le vertige qui emporte les signes, le lieu dévoile enfin
son génie érotique. Pour l’éducation des amants, Madeleine de Scudéry avait
dessiné la carte de Tendre qui offrait ses parcours allégoriques à l’amoureuse
initiation. La leçon sera entendue par une lignée de voyageurs pour qui le
paysage est le creuset d’une alchimie du désir. Lorsque Watteau embarque ses
pèlerins pour Cythère, lorsque Stendhal vole aux rameaux de Salzbourg les
secrets de la cristallisation, lorsque Baudelaire adresse à la femme aimée son
invitation au voyage, lorsque Breton découvre que dans Paris se love un corps
de femme, ils se font eux aussi les géographes de Tendre. Tout en se plaçant
sous la tutelle de Vénus, c’est à son fils bien-aimé qu’ils rendent hommage :
ils illustrent les pouvoirs d’Éros géographe.
S'identifier pour envoyer des commentaires.