Clément V (1264-1314), Le pape gascon et les Templiers
Éditeur
Éditions Sud Ouest
Date de publication
Collection
Référence
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Clément V (1264-1314)

Le pape gascon et les Templiers

Éditions Sud Ouest

Référence

Offres

  • AideEAN13 : 9782817708386
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    15.99

Autre version disponible

Le 18 mars 1314, le supplice des Templiers, brûlés vifs après sept années d’un
procès inique, inscrivait dans les pages les plus noires de l’Histoire les
noms du pape Clément V, du roi Philippe IV le Bel et de Guillaume de Nogaret,
associés dans le naufrage de l’ordre le plus puissant de la chrétienté.

Clément V était né en 1264 à Villandraut, et avait pour nom Bertrand de Got.
Seul pape gascon de l’histoire de l’Église, il fut élu en 1305, et eut un
pontificat assez court puisqu’il mourut en 1314.

Homme intelligent, juriste confirmé, très attaché à sa Gascogne natale, il
déploya d’abord des qualités de diplomate, pacifiant les rapports orageux
entre les rois de France et d’Angleterre. Lorsqu’il devint pape, il envoya des
missionnaires en Orient et en Chine. Après avoir hésité à s’installer à Rome,
il fut le premier à préférer Avignon, pour un exil qui devait durer un siècle.

Sa mauvaise santé affaiblissant sa capacité de résistance devant l’inflexible
Philippe le Bel, ses largesses envers sa famille, son rôle dans l’affaire des
Templiers firent de lui l’un des pontifes les plus vilipendés et les plus
détestés.

Mais méritait-il un tel opprobre ? Après sept cents ans, il est plus que temps
de faire la lumière sur la vie de cet homme juste, si malmené par l’Histoire.

**Monique Dollin du Fresnel** est directrice de la bibliothèque de Sciences
Po Bordeaux. Elle y est aussi chargée d’enseignements, comme à l’Université de
Bordeaux. Nièce à la 23 e génération du pape Clément V, elle a pu disposer de
documents familiaux inédits. Ses recherches l’ont amenée à étudier de nombreux
textes dont certains sont conservés aux Archives nationales, à la Bibliothèque
apostolique et aux Archives secrètes du Vatican.
S'identifier pour envoyer des commentaires.