Tes yeux sont mon désir
EAN13
9791096673773
ISBN
979-10-96673-77-3
Éditeur
Lazare Capucine
Date de publication
Collection
CAPUCINE
Nombre de pages
132
Dimensions
20 x 14 x 1,2 cm
Poids
175 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Tes yeux sont mon désir

Lazare Capucine

Capucine

Offres

Un jeune médecin accompagne une patiente dans ses derniers jours. Touché par sa douce personnalité et un parfum de mystère, il se lie avec la famille et apprend à connaître cette vieille dame. La présence d’un carnet qu’elle a laissé l’amène à essayer de comprendre pourquoi elle écrivait tous les jours quelques lignes, ainsi qu’à s’interroger sur le destinataire de ces notes. Ce qu’il découvre le bouleverse. Ainsi, pendant tant d’années, elle a raconté la vie, le quotidien, ses émotions, avec les yeux du désir et de la tendresse amoureuse à celui qui ne la verrait jamais vieillir... Le lieu où nous vivons nous construit-t-il ? Notre regard sur le monde ne reste-t-il qu’une « vision »Â ? Dans tous les cas, vivre c’est faire l’expérience sensible qui peut faire naître une autre dimension. Isaline Bourgenot Dutru a écrit plusieurs ouvrages, romans et essai: « L’utopie en marche », « L’empreinte du paradis », « Hors-classe ». Elle est critique d’art dans la revue Nouvelle Cité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Samedi 14 mai à 11h
Le , L'Intranquille

L'Intranquille est heureuse d'accueillir une nouvelle fois pour une séance de dédicaces, Isaline Bourgenot-Dutru, à l'occasion de la parution de son nouveau roman "Tes yeux sont mon désir".

Résumé :
Un médecin vient au domicile d’une vieille dame pour constater son décès. Touché par sa douce personnalité et un subtil parfum de mystère, il se lie avec la famille et apprend peu à peu à connaître cette personne. La présence d’un carnet qu’elle a laissé l’amène à essayer de comprendre pourquoi elle écrivait tous les jours quelques lignes, ainsi qu’à s’interroger sur le destinataire de ces notes. Ce qu’il découvre le bouleverse. Ainsi, pendant tant d’années, elle a raconté la vie, le quotidien, ses émotions, avec les yeux du désir et de la tendresse amoureuse à celui qui ne la verrait jamais vieillir… Le lieu où nous vivons nous construit-t-il ? Notre regard sur le monde ne reste-t-il qu’une « vision » ? Dans tous les cas, vivre c’est en faire l’expérience sensible, celle qui peut faire naître une autre dimension.