Comment la France a perdu l'Afrique
EAN13
9782818504123
ISBN
978-2-8185-0412-3
Éditeur
Fayard/Pluriel
Date de publication
Collection
Pluriel
Nombre de pages
278
Dimensions
17 x 11 cm
Poids
225 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Comment la France a perdu l'Afrique

De ,

Fayard/Pluriel

Pluriel

Indisponible
La crise en Côte d’Ivoire est le symbole de la fin de la présence française en Afrique. La France a rapatrié ses ressortissants sous les huées, sinon sous les balles. Ailleurs, elle est déjà partie en catimini, à la fin de la guerre froide, quand l’Afrique a été abandonnée à son sort : effondrement de l’État, guerres, sida… L’aide a été amputée, les coopérants ont été retirés. Seule l’armée française est restée enfermée dans ses bases, garde prétorienne de régimes indéfendables. Après avoir été pendant plus de quarante ans le « gendarme de l’Afrique », la France s’est recyclée en « gardien de la paix ». De plus en plus souvent, les États-Unis et la Chine dament le pion à une « vieille » France gênée aux entournures par le génocide au Rwanda, le scandale Elf, les turpitudes de la « Françafrique »… Insensiblement d'abord, puis à un rythme qui est allé s'accélérant, la France a perdu "son" Afrique, celle où, de Dakar à Libreville en passant par Djibouti, N'Djamena, Brazzaville et Antananarivo, elle se plaisait à penser qu'elle était aimée.



Dans ce livre sans concessions, Stephen Smith et Antoine Glaser pointent les erreurs, les lâchetés et les ambiguïtés qui ont émaillé la politique africaine de la France, et lui ont fait perdre ce « pré carré » qu’elle rêvait de façonner à son image.
S'identifier pour envoyer des commentaires.