Van Gogh le suicidé de la société
EAN13
9782070761128
ISBN
978-2-07-076112-8
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
L'Imaginaire (432)
Nombre de pages
96
Dimensions
19 x 13 x 0 cm
Poids
114 g
Langue
français
Code dewey
844
Fiches UNIMARC
S'identifier

Van Gogh le suicidé de la société

De

Gallimard

L'Imaginaire

Offres

Dans Van Gogh le suicidé de la société, publié en 1947, Antonin Artaud fait de la violence de Van Gogh la réponse à l'obscénité haineuse du monde et des psychiatres ; de sa folie, une réponse de l'âme à l'imbecillité universelle qui lui souffle «Vous délirez». Alors Van Gogh s'est tué parce qu'il ne pouvait pas tuer le psychiatre, le docteur Gachet. Il s'est tué parce qu'il ne pouvait plus supporter ce «délire» qu'on attachait à ses pas.«Je vois à l'heure où j'écris ces lignes, le visage rouge sanglant du peintre venir à moi, dans une muraille de tournesols éventrés,dans un formidable embrasement d'escarbilles d'hyacinthe opaque et d'herbages de lapis-lazuli.Tout cela, au milieu d'un bombardement comme météorique d'atomes qui se feraient voir grain à grain,preuve que Van Gogh a pensé ses toiles comme un peintre, certes, et uniquement comme un peintre, mais qui serait,par le fait même,un formidable musicien.»
Nouvelle édition établie à partir de l'originale (1947) et corrigée d'après les cahiers manuscrits du poète.
S'identifier pour envoyer des commentaires.