Elizabeth P.

Dernier commentaire

Les déraisonnables

Auroy, Olivier

Anne Carrière

18,50
19 mars 2021

Laisser entrer la lumière

Une nouvelle publication d'Olivier Auroy, c'est toujours un moment d'attente.
De quoi va-il nous parler ?
Est-ce une suite de l'Amour propre ?
Non, pas du tout.
Ce sont quatre histoires de déraisonnables.
Des personnages vieillissants pour qui rien n'est perdu, bien au contraire.
Certes ils ne sont pas très raisonnables, mais leurs actes parfois un peu fous, « laissent entrer la lumière ».
Madeleine, licenciée à 62 ans ; rebondit en se lançant dans la vente de ses confitures.
Sa rencontre avec la jeune Camille est déterminante.
Pietro, dans le sud de l'Italie fait face au début d’Alzheimer de sa femme.
Jean-Paul, qui veut reconquérir sa femme, simule sa propre mort.
François, jeune divorcé rencontre l'incroyable Alma qui deviendra tante Alma pour son fils Gabin.
Ces quatre récits sont pleins d'espoir.
Les liens intergénérationnels sont des moteurs pour les uns comme pour les autres.
Chaque personnage est sympathique et nous entraîne dans son aventure.
Et nous fait voyager aussi, de Fourqueux à l'Italie, de Bretagne à Paris.
Voilà un livre qui fait du bien.
Du bien dans le contexte morose où nous vivons.
Du bien dans les sorties littéraires qui trop souvent nous dépeignent des situations inspirées des phénomènes sociétaux actuels, et nous laissent encore plus déprimés.
Et puis, il y a l'écriture fluide et limpide d'Olivier Auroy qui nous restitue l'âme de ses personnages d'une manière qui semble toujours si aisée.
Un véritable souffle d'air frais.