Corine F.

Dernier commentaire

SAUVAGES

Thierry Magnier

14,50
par (Libraire)
29 décembre 2018

Tuer l'indien dans l'enfant

Derrière son écriture aux accents d'un thriller haletant, Nathalie Bernard nous offre un roman poignant et captivant qui dénonce ces pensionnats autochtones, véritables prisons infernales qui ont existé au Québec jusqu'en 1990 où des milliers d'enfants ont été enfermés et brutalement arrachés à leur culture indienne.
Le héro de "Sauvages" est l'un de ces enfants, il s'appelle Jonas ou plutôt Numéro 5. Il vient d'avoir 16 ans, ce qui signifie qu'il n'a plus que "deux mois, soixante jours, mille quatre cent quarante heures" à tenir au pensionnat du Bois Vert avant de retrouver sa liberté et surtout ses racines. Mais en attendant il ne doit pas craquer et doit continuer à être ce qu'ils lui demandent d'être, ne plus parler "algonguin" mais français, ne plus être un indien....mais un "simple numéro obéissant, productif et discipliné".
Nous suivons donc dans un premier temps Jonas dans son quotidien de privation, de cruauté, de mépris et de maltraitances de la part des bonnes sœurs et des prêtres, jusqu'à ce qu'un évènement dramatique commis par l'un d'eux force Jonas à fuir avec un camarade...l'irréparable est commis....
Commence alors le deuxième temps; une course folle dans la forêt épaisse et sauvage du Québec, une véritable chasse à l'homme dont Jonas est la cible....
On ne peut qu'être en total communion avec lui.
Une qualité d'écriture remarquable
Un roman émouvant et éprouvant qui prend aux tripes!