Mathilde A.

par (Libraire)
19 juillet 2021

Premier tome d’une saga à quatre mains et premier roman, « Le sang de la cité » est surprenant, rebondissant et foisonnant. La cité en question, Gemina, est millénaire et protège, de sa double enceinte, sa gastronomie, sa poésie, sa cinquantaine de duchés, ses légendes, ses intrigues politiques, ses amateurs de « Tour de garde », son port, ... et Nox, de son nom complet Nohamux. Simple commis d’épicerie « qui se pique de poésie », celui-ci est amoureux de sa cité, qui le lui rend bien. Enfin, c’est ce qu’il pensait avant d’être pris dans les machinations de son duc. De là, sa dextérité de livreur lui servira à échapper aux tentatives d’assassinat; son esprit vif, à désamorcer des conflits; et sa passion pour « le chant de la cité », à s’évader de ce plan parallèle obscur à la brume meurtrière ...

Gallimard Jeunesse

24,90
par (Libraire)
22 juin 2021

Evoquant la légèreté des vacances d'été et la mélancolie d'un premier amour, Thimothée de Fombelle nous berce encore de cette poésie qui lui est propre. Celle-ci, combinée aux douces aquarelles d'Irène Bonacina et à l'incontestable finesse de ses tracés, s'épanouit dans un format à l'italienne fort engageant. Un bel album pour entrer dans l'été et savourer l'ambiance particulière des grandes vacances. Une délicate histoire qui s'envole en harmonie avec le chant des grillons. Un concentré d'émotions à garder à portée de main pour se glisser au creux d'un rayon de soleil.

Michel Lafon

17,95
par (Libraire)
15 juin 2021

« Vilaine », c’est la suite au funeste destin des demi-sœurs de Cendrillon, celles-là même que personne n’aime et qui ont mérité de se couper les pieds. C’est l’histoire de l’une d’elle, Isabelle, dont on va partager l’intimité pour mieux voir au-delà des apparences. C’est la rencontre avec une jeune femme modelée, profondément blessée mais absolument déterminée à être plus qu’une des « vilaines demi-sœurs ». De drapée dans la rancœur et la jalousie, elle va devenir volontaire, téméraire et battante. La lire si décidée à retrouver ce qui lui a été arraché est inspirant et, loin d’être lourd et convenu, le récit se teinte de puissants messages auxquels s’ancrer. Ajoutez à ça un fond de fantasy humoristique et vous voilà avec une suite de conte hors norme, stimulant et réjouissant .

par (Libraire)
18 mai 2021

Après son excellentissime "L'estrange malaventure de Mirella", Flore Vesco nous propose un nouveau roman à l'ambiance de conte. On retrouve avec plaisir l'imaginaire hors norme de l'autrice, avec une héroïne des plus inspirantes. On se régale de la narration si virevoltante et entraînante, si pleine d'humour et de jeux de mots qu'on a l'impression que l'histoire veut créer son propre langage. Cette lecture nous fait oublier toute rationalité (qui n'est que contrainte) et, ainsi, on savoure pleinement l'improbable de ce récit, qu'on imagine se dérouler sous la régence anglaise du XIXème. Et, enfin, on se laisse surprendre par l'audace de cette histoire d'amour qui revisite le charnel.

par (Libraire)
24 avril 2021

Le pouvoir de "l'effet papillon" résumé en un album

Quel plaisir de voir se préparer une catastrophe, détail par détail. Quel jeu d'imaginer les conséquences des mouvements de chaque personnage; de l'analyser lui, puis l'ensemble de ce tableau si paisible. Quel suspens dans la chute de cette petite goutte de pluie. Et surtout, surtout, quel rire à la toute dernière page, alors qu'on comprend qu'on ne pouvait définitivement pas anticiper cet improbable domino !