Le travail au Moyen Age
EAN13
9782818502747
ISBN
978-2-8185-0274-7
Éditeur
Fayard/Pluriel
Date de publication
Collection
Pluriel
Nombre de pages
320
Dimensions
17 x 11 x 0 cm
Poids
255 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le travail au Moyen Age

De

Fayard/Pluriel

Pluriel

Indisponible
Si de nos jours le travail est une valeur, il en va tout autrement au Moyen Age. L’oisiveté, loin d’être blâmée, y est « sainte », digne d’estime voire d’admiration, à l’exemple du moine voué à la prière. Le négoce est « vulgaire et impie », quant au « travail », le mot n’existe pas avant le xvie siècle. Travailler est une punition, celle que le créateur infligea au premier couple après la Faute. Cette malédiction est confirmée par la pratique de l’esclavage, puis du servage : ceux qui travaillent au profit des autres sont des êtres asservis. Avilissant, forcé, le travail va progressivement apparaître, aux yeux des chrétiens, comme une occasion de rachat. Il faut attendre l’an mil environ pour que le travail devienne une forme d’obéissance naturelle au créateur. A travers cette vaste fresque des métiers, des statuts et des gestes – du laboureur à l’homme de plume, du chevalier à la femme au travail – ce livre restitue l’ensemble des structures de la société médiévale.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Robert Fossier