Conseils de lecture

Un bon féministe

Repila, Ivan

Éditions Jacqueline Chambon

22,00
par (Libraire)
23 janvier 2021

Une fiction utopique vive et caustique.

Le narrateur rencontre Najwa, la femme de sa vie, à la sortie d'une conférence sur le féminisme. Pour l'aborder et essayer de la séduire, il lui demande quelques lectures féministes pour faire sa culture. Elle lui répond, il lit, et à partir de ce moment là, la conscience des luttes contre le sexisme ne le quitte plus. Le pacifisme et la pédagogie des Femmes commencent à l'agacer: ce qu'il faut, se dit-il, c'est une révolution, sinon on en restera toujours au même point.
Pour faire bouger les choses, il va décider de créer "l’État Phallique", un groupuscule d'extrême masculinisme qui forcerait les féministes à se défendre et devenir plus agressives dans leur lutte.

Ivan Repila joue avec les genres et nous embarque dans une fiction utopique aussi brillante qu'incisive!

Avec un humour sans pareil, avec ironie et impertinence, l'auteur nous livre un roman jouissif, drôle, satirique, tour à tour sociologique et politique. Son narrateur est plein de contradictions et c'est avec délectation qu'on le suit dans son évolution féministe et masculiniste.


L'ami arménien
18,00
par (Libraire)
23 janvier 2021

Magnifique ode à l'amitié.

Vardan, est en Russie pour un temps limité. En effet, vivant en Arménie, il est citoyen de l'URSS et ses proches, en détention provisoire pour avoir manifesté, sont exilés en Sibérie pour être jugés par un tribunal non-Arménien, plus "neutre".

C'est dans cet exil qu'ils se rencontrent. Andreï est un adolescent orphelin et moqué pour cette raison, Vardan est chétif, différent physiquement et mentalement: il a toujours l'air absent, il est rêveur... Un jour, lorsque Vardan se fait agresser par ses camarades de classe, Andreï le défend.
Pour le remercier, il l'invite alors dans son quartier Arménien. Andreï y découvre toute une culture qu'il méconnaissait. Il se sent à sa place. Vardan devient presque son frère et il seront prêt à tout l'un pour l'autre.

Jusqu'à ce qu'il soit temps de repartir…

Andreï Makine nous livre un roman intense sur l'amitié incandescente et sur la fraternité. Avec sa plume simple, juste, fine et littéraire, nous nous laissons transporter dans les villages de Sibérie et nous apprécions une nouvelle notion du temps et de l'espace. Nous découvrons aussi, et surtout, un petit bout de l'histoire d'un peuple persécuté.


GrandMère DixNeuf et le secret du soviétique
17,60
par (Libraire)
21 janvier 2021

Chaleur, couleur, sabotage et accent russe en Angola...

Nous sommes dans les années 80, le dictateur et père de la révolution socialiste Angolaise, Agostinho Neto vient de décéder. Des camarades Soviétiques sont appelés depuis leur Sibérie natale pour lui construire un Mausolée...
Mais tout n'est pas aussi simple. Les habitants de Praia DoBispo, petit quartier en bord de plage élu pour recevoir le mausolée, voient d'un mauvais oeil "l'occupation soviétique". De plus, la rumeur court: afin de construire le mausolée et un parc attenant, tous les immeubles du quartier vont être détruits dans une grande "dexplosion" (nom de code) finale et secrète.
Le narrateur, un enfant au regard de poète, décide avec ses amis de mettre à mal ce projet et planifie un sabotage d'envergure... Il est le petit-fils de GrandMèreDixNeuf, figure maternelle et refuge de tous les égarés, grands comme petits, Luandais orphelin ou Soviétique en mal du pays.

Raconté à hauteur d'enfant, ce livre est un vrai délice. L'écriture est merveilleuse et les personnages qui l'habitent nous semblent tous un peu marginaux mais emprunts d'une vision qui ne laisse pas indifférent.

N'ayez donc aucune crainte: bien qu'il soit question de sujets graves, il s'agit là surtout d'une très belle découverte, d'un livre touchant rempli d'humour et de poésie!


Souffle d'hiver

Père Castor

12,90
par (Libraire)
12 janvier 2021

Comme tous les ouvrages de cette collection de petits albums cartonnés, Souffle d'Hiver permet de partager avec les tout petit.e.s la découverte des saisons dans un moment plein de poésie, de douceur et d'émotions.


Ces orages-là
20,00
par (Libraire)
7 janvier 2021

Comment se reconstruire après l'emprise ?

Clémence, jeune boulangère de trente ans, vient de quitter Thomas.
En quelques heures, elle a changé de travail, de maison, de vie. Son objectif : échapper à la relation toxique instaurée par son ex-compagnon. Petit à petit, elle tente de reconstruire son identité bafouée.
Après son magnifique texte post-apocalyptique Et toujours les forêts, Sandrine Colette propose un très beau roman noir, à la fois brillant thriller psychologique et récit intimiste réaliste et nuancé.
Une lecture indispensable de cette rentrée littéraire de janvier !