À l’approche des fêtes de fin d’année, les difficultés
d’approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison
jusqu’à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous
vous conseillons d’anticiper vos achats et de privilégier les ouvrages
en stock (points verts).

Pascale B.

15 novembre 2021

Laura aux grands pieds

Murielle Magellan raconte une fable, intercalant des extraits de son journal personnel.

La fiction raconte Laura, passionnée de littérature japonaise, qui, après sa rencontre avec un écrivain japonais, se met à grandir …. Sa vie s’en trouve aussi métamorphosée.

Murielle Magellan, elle, est marquée par sa rencontre avec Andreï Makine à l’émission "la grande librairie »

De ces deux histoires qui s’imbriquent, fictive ou concrète, la Femme prend de la hauteur intimement et collectivement…

Roman philosophique, engagé et documenté, sur la littérature, sur la femme et sa place dans la société, sur l’amour et la filiation, la vieillesse ; autant de sujets ponctués de rêves….

Style très personnel assez surprenant, usant de symboles et métaphores, de narration simple et détaillée.

19,90
10 novembre 2021

Histoire d’un parisien de 30 ans qui quitte la ville pour une destination inconnue à la campagne après un drame familial. Il y rencontre un Achille, un berger taiseux et Louise qui l’héberge.

Fuyant la souffrance, Il apprend sur 4 saisons la transmission de nouvelles connaissances en plein cœur de la nature, des animaux et de l’accueil en toute simplicité de ses nouveaux amis qu’il apprivoise.

Bouffée d’air pur, de douceur, un livre plein de ressources et touchant.

Un véritable duel entre la mort et la vie où la liberté domine.

« Les brebis ont cet instinct. Elles sont capables de défendre une bête plus faible qu’elles »

8 novembre 2021

« Hibiscus, fleurs sans paupières »

M. Adamson, naturaliste français, est englouti par ses travaux de finalisation d’une encyclopédie universelle d’histoire naturelle délaissant sa famille.
Sa fille Aglae comprend son père à sa mort en lisant ses cahiers retraçant un voyage au Sénégal en 1750 à la recherche de plantes. Il y raconte comment, encouragé par l’impertinence du jeune et notable NDiack, ils sont partis à la recherche de Maram, une négresse disparue ; sa plongée corps et âme dans la culture de ce pays.

A travers le récit de Maram, l’auteur nous transmet la fascination pour ce peuple et ses croyances, sa religion archaïque, les discriminations et l’esclavage.
Roman d’aventure, roman d’amour, roman culturel africain, roman mystique,

D’une écriture précise et fluide, David Diop retranscrit avec talent l’ambiance sénégalaise à travers un voyage saisissant et ensoleillé. Texte émouvant et mélancolique sur un passionné et amoureux de Dame et Nature.

Livre totem.

8 novembre 2021

Costumes de guerre

Lyon, 1987. 40 ans après l’Holocauste, le narrateur journaliste couvre le procès Klaus Barbie. Depuis ses 10 ans résonne en lui la révélation de son grand-père qui le nommait « enfant de salaud « . Il décide de trouver la vérité sur son père pendant la guerre et l’Occupation.
Sorj Chalandon alterne le procès Barbie et la quête de vérité sur son père. A travers le dossier judiciaire de son père et divers témoignages, il découvre une réalité déconcertante sur un père mythomane navigant d’une armée à l’autre, à la fois déserteur, collabo, résistant…..
D’une écriture maîtrisée, il nous livre sa honte, sa douleur et l’attente désespérée d’aveux d’un père déloyal et inhumain.
Il retranscrit avec intelligence les débats de procédure et les témoignages bouleversants des vies persécutées et sacrifiées par l’abomination des nazis.
Roman intime enveloppant, déchirant d’une confrontation enfant/père dont les fêlures vacillent entre respect et révolte.
« J’espère avoir fait beaucoup pour mon pays sous l’uniforme allemand »

22,00
4 novembre 2021

Revanche africaine

« Le labyrinthe de l’inhumain », ouvrage mythique paru en 1938, est l’histoire d’un roi sanguinaire dérouté, dont l’auteur, T.C Elimane, a disparu. En 2018, un jeune écrivain sénégalais enquête sur son absence.
Au gré des rencontres et des témoignages, le lecteur découvre cet énigmatique personnage, orphelin de père par la guerre, élevé par son oncle, dont le livre édité en France fut très controversé.

Dans un dédale littéraire à plusieurs voix, Mohamed Mbougar Sarr nous questionne sur ce phénomène médiatique, ce "nègre d’exception" arrivé trop tôt pour être reconnu dans les accointances franco-africaines.
Elimane, nomade libertin en exil depuis ½ siècle, était-il un écrivain accompli ? un plagiaire coupable ? Un mystique générant des suicides ? Quel mystère cache son silence ?

Autant de questions ingénieusement posées par l’auteur dans cette déclaration d’amour à la littérature africaine en exil, d’une écriture à la fois philosophique et romanesque, savante et hardie, sinueuse, surprenante, hybride mais appropriée.

Le Goncourt n’est-il pas le rêve de l’écrivain africain ?..... Véritable consécration d’une prouesse !....