Laetitia .

Figurec
7,40
par (Libraire)
19 juin 2019

Un bijou d'inventivité!

Le narrateur, un peu paumé, parcourt tous les enterrements de sa ville, afin de les noter pour son plaisir personnel. Il y rencontre un étrange monsieur qui lui lance, dans un sourire de connivence "Figurec".
Le narrateur découvre alors toute une société secrète de figurants, à l'organisation digne des franc-maçons...

Un roman décapant, à l'humour déjanté, belle première entrée dans l'univers romanesque de Fabrice Caro.

La Solitude des grandes personnes
par (Libraire)
12 mars 2019

La grande traversée de Paris d'un enfant et son chat.

Le narrateur est un petit garçon qui adore lire et qui passe des journées entières à la bibliothèque. Un jour, il décide de délivrer Jupiter, le chat de la bibliothèque, et de l'emmener voyager avec lui en Egypte, terre de chats. Seulement, avant d'arriver à l'aéroport, il faut traverser Paris!
Ils fera la rencontre de plusieurs "grandes personnes" qu'il va aider sans en avoir l'air. Ils vont tenter de lui rendre l’ascenseur, et de le ramener chez lui mais... hors de question! Un voyage l'attend! Il met en application ce qu'il a appris dans les grands romans qu'il a lu... A eux la liberté!

Aurélien Gougaud écrit avec les lunettes d'un petit prince des temps modernes. Il alterne également avec le regard désabusé des adultes qui ont égaré, quelque part, leur âme d'enfant.
C'est un roman tendre, innocent, qui réveille l'enfant qui sommeille en nous et touche l'adulte un peu trop sérieux que nous sommes parfois...

Une longue nuit mexicaine
par (Libraire)
4 mars 2019

Venez suivre les pérégrinations d'une mystérieuse valise remplie de photographies...

Jamon, le narrateur, hérite d'une valise secrète remplie des négatifs des grands reporters de la guerre d'Espagne, Capa, Taro et Chim. Il tente de l'oublier mais décide, vers la fin de sa vie, de nous raconter les aventures de cette valise à travers l'Espagne, la France, le Mexique...
Nous faisons alors tour à tour connaissance avec les anciens détenteurs de la valise!

Pour écrire ce premier roman, Isabelle Mayault s'est inspirée d'un fait réel. En effet, la valise a bien existé, a disparu en 1939 à Paris, pour être retrouvée une soixantaine d'années plus tard... au Mexique!
Dès lors, l'imagination de l'écrivaine nous offre un magnifique premier roman grâce auquel nous voyageons et rencontrons des femmes et des hommes incroyables! Il est également un juste hommage à tous ceux qui risquent leur vie pour l'information et la culture...